Connaissances de base des quatre types d'initiations
 

Le Bouddhisme tantrique tibétain distingue quatre types d'initiations (ou transmissions de pouvoir) dans l'Anuttarayoga Tantra :

  1. Première initiation : « l'initiation du vase ». Elle est subdivisée en initiations commune et spécifique. L'initiation commune est destinée aux disciples du Vajrayana (incluant cinq types d'initiations : l'initiation de l'eau, de la couronne, du vajra, de la cloche et du mot), l'initiation spécifique est attribuée aux Maîtres Vajrayana. L'obtention de cette initiation du vase permet de pratiquer la « phase de génération », d'éliminer les obstacles karmiques liés au « corps » et aux « canaux » afin de pouvoir actualiser le « Corps d'émanation ».

  2. Deuxième initiation : « l'initiation secrète ». Elle est destinée à la pratique des souffles, des canaux et des gouttes essentielles. L'obtention de cette initiation permet de pratiquer la « phase de perfection », d'éliminer les obstacles karmiques liés à la « parole » et aux « souffles » afin de pouvoir actualiser le « Corps de jouissance ».

  3. Troisième initiation : « l'initiation de la sagesse ». Elle est destinée à la pratique de la voie de la félicité-vacuité pour connaître la « sagesse innée ». Elle permet d'éliminer les obstacles karmiques liés à « l'esprit » et aux « gouttes essentielles » afin de pouvoir actualiser le « Corps absolu ».

  4. Quatrième initiation : « l'initiation ultime » (ou « l'initiation du mot »). Elle est destinée aux pratiquants de la « phase de perfection » qui ont atteint un certain niveau, pour les guider vers la nature de l'esprit de la « claire lumière ». L'obtention de cette initiation permet de pratiquer « la Grande Perfection » de l'école Nyingmapa ou le « Mahamudra » de l'école Kagyupa… Elle purifie tous les obstacles minimes restants liés « au corps, à la parole et à l'esprit » et aux « souffles, canaux et gouttes essentielles » afin de pouvoir actualiser le « Corps d'essence ».

Après avoir obtenu les deux premières initiations, l'adepte, bien que pratiquant les souffles, les canaux et les gouttes essentielles, peut ne pas recevoir la troisième initiation de la sagesse, mais il peut recevoir directement la quatrième initiation du mot.