Les quatre classes de Tantras
 

Les pratiques du Vajrayana sont subdivisées en quatre phases que l'on désigne sous le terme de « quatre classes de Tantras » : Kriya Tantra, Carya Tantra, Yoga Tantra et Anuttara Tantra.

1. Le Kriya Tantra

  • C'est le Tantra de l'action, c'est-à-dire celui de tous les actes de vénération envers les Bouddhas.
  • Il souligne l'importance des actions externes telles que changer les offrandes, purifier les autels, effectuer des prosternations, faire des prières…
  • Il privilégie la discipline du corps et de la parole.
  • Le pratiquant ne se visualise pas sous la forme d'un Yidam.
  • Le Kriya Tantra insiste sur les actes extérieurs où les rites sont complexes. Il y a dans la pratique Shingon « dix-huit voies pour la vénération envers les Bouddhas ». Chacune de ces voies comporte des mantras, des mudras et des visualisations spécifiques.

2. Le Carya Tantra

  • C'est le Tantra de la conduite.
  • Il souligne l'importance des mantras, des visualisations et des offrandes.
  • Hormis les actes externes, le Carya Tantra contient des pratiques de méditation. Il insiste ainsi simultanément sur les actions externes et internes de développement de l'esprit.
  • Le pratiquant peut se visualiser sous la forme d'un Yidam.
  • Dans le Carya Tantra qui souligne la pratique intérieure, l'adepte entame la méditation et la pratique de la vacuité au travers de la visualisation du Yidam.

3. Le Yoga Tantra

  • Le Yoga signifie concordance, c'est-à-dire la concordance avec le Yidam.
  • La pratique en union avec le Yidam transforme le corps, la parole et l'esprit du pratiquant en « triple mystères » du Yidam. Il subsiste cependant une « distinction » entre le pratiquant et le Yidam.
  • Le Yoga Tantra souligne l'importance de la méditation.
  • Il se décompose en deux grandes parties : le monde de la matrice et le monde du diamant. Le premier exprime le principe d'Eveil présent à l'état potentiel dans tous les êtres. Le deuxième représente l'Eveil actualisé.
  • Le Yoga a aussi pour signification l'union. Le Yoga Tantra réunit le monde de la matrice avec le monde du diamant.
  • La pratique principale du monde de la matrice est la « visualisation des cinq chakras » et la pratique du monde du diamant insiste sur la « méditation sur les cinq signes d'un corps de Bouddha ».

4. L'Anuttara Tantra

  • Le Yoga désigne l'union. L'Anuttara Tantra correspond à plusieurs niveaux de yogas.
  • Ce Tantra est basé sur deux méthodes de pratique : la phase de génération (qui souligne la pratique du Yidam en visualisant soi-même sous la forme du Yidam) et la phase de perfection (qui met l'accent sur la méditation des canaux subtils, des nerfs yogiques ).
  • C'est à partir de la première initiation de l'Anuttara Tantra que le pratiquant s'identifie à son Yidam.
  • L'Anuttara Tantra met en évidence l'union de la vacuité et de la félicité.
  • Chaque lignée possède sa méthode de pratique au plus haut niveau, comme la phase de perfection dans l'école Nyingmapa, le Mahamudra dans l'école Kagyupa...


Par ailleurs, l'adepte devra distinguer les étapes préliminaires de la phase de méditation dans les quatre classes de Tantras. Si chaque classe de Tantras devait comporter trois parties égales, elle soulignerait de manière différente les actions externes des actions internes liées à la méditation :

  • Dans le Kriya Tantra, la totalité des trois parties correspondrait aux actions externes, plus particulièrement aux actes de vénération des Bouddhas.
  • Dans le Carya Tantra, deux parties seraient liées à la pratique des actes externes et la troisième à la pratique interne de développement de l'esprit.
  • Dans le Yoga Tantra, une partie correspondrait aux actes externes et les deux autres à la pratique de la méditation.
  • Dans l'Anuttara Tantra, les trois parties seraient complètement liées à la méditation.

Ainsi, pouvons-nous comprendre que la pratique du Vajrayana s'effectue par étape; les trois premières classes de Tantras sont, en effet, des préliminaires de l'Anuttara Tantra.