Extrait du site de Buddhist Vajrayana Charity Funds Association et traduit (四無量心) en français :
 
Les Quatre Coeurs Incommensurables
 
La "Bienveillance" c’est donner le bien, la paix et le bonheur aux êtres.
La "Compassion" c’est soulager la souffrance des êtres, libérer les êtres de la naissance-mort (le problème fondamental des êtres).
La "Joie" c'est être joyeux en voyant les êtres s'éloigner de la souffrance et obtenir du bonheur. Le bonheur des êtres est comme son propre bonheur.
La "Renonciation" c’est traiter les ennemis et les amis de manière égale. Ne pas se rappeler comment les êtres nous ont traités avec faveur ou ressentiment, en différenciant ainsi l'amour et la haine.
 

Les Quatre Coeurs Incommensurables : la Bienveillance, la Compassion, la Joie, la Renonciation sont l'essence la plus profonde des tous les Bouddhas et Bodhisattvas, avec la mission d’être bénéfiques et de libérer tous les êtres.
Que sont les Quatre Cœurs Incommensurables ?

LeTraité Abhidharma-kosa (俱舍論)》(Fasc.29) dit :
Comment peut-on permettre à tous les êtres d'avoir un tel bonheur ? En pensant ainsi, on atteint la Bienveillance.
Comment peut-on permettre à tous les êtres de se libérer de la souffrance ? En pensant ainsi, on atteint la Compassion.
Tous ces êtres trouvent du bonheur et sont libérés des souffrances, ne serait-ce pas un plaisir ! En pensant ainsi, on atteint la Joie.
Tous ces êtres sont traités équitablement et justement, sans différence dans l'affection ou l'hostilité. En pensant ainsi, on atteint la Renonciation.

Les Bouddhas et les Bodhisattvas génèrent les Quatre Coeurs Incommensurables en raison des êtres ; le Bodhi est nourri grâce aux Quatre Coeurs Incommensurables ; la Voie de Bouddha est atteinte grâce au Bodhi. De là, on devrait noter qu'avant d’aspirer à la Bodhicitta, on doit d'abord initier les Cœurs de Bienveillance, de Compassion, de Joie et de Renonciation.

Le Grand et Vaste Sutra de la Guirlande de Fleurs du Bouddha (大方廣佛華嚴經)】 "L'Aspiration de Bodhisattva Samantabhadra (普賢行願品)" indique :
Tous les Bouddhas Tathagatas considèrent le Grand Coeur Compatissant comme le noyau du système. C'est parce que la Grande Compassion est générée en voyant la souffrance de tous les êtres ; la Bodhicitta provient de la Grande Compassion et l'Illumination est accomplie en complétant la Bodhicitta.

LeTraité sur l'Essence du Trésor Mahayana (大乘寶要義論)》(Fasc.2) indique :
Il faut reconnaître que ceux qui ont la Grande Bodhicitta ont la Grande Compassion comme premier guide. Nous devons pratiquer fermement la Voie de Bodhisattva en implorant la Voie de Bouddha au-dessus et en sauvant les êtres en dessous. Nous devrions suivre l'esprit de tous les Bouddhas et Bodhisattvas : lutter avec courage et diligence, faire ce que les autres ne peuvent pas faire, endurer ce que les autres trouvent difficile à endurer. Il faut posséder les Quatre Coeurs Incommensurables à chaque moment pour sauver les êtres.

Les Bouddhas et les Bodhisattvas enlacent les Quatre Coeurs Incommensurables (la Bienveillance, la Compassion, la Joie, la Renonciation) pour sauver les êtres. Par exemple : dans les nombreuses vies passées du Bouddha, Il avait fait offrandes en sacrifiant ses yeux, son bras et même sa vie ; avec d'autres exemples comme abandonner son propre corps pour nourrir des tigres et couper sa chair pour nourrir des aigles.

Bodhisattva Avalokitesvara avait déjà accompli l’Eveil depuis des éons illimités. Cependant, afin de sauver les êtres, Bodhisattva Avalokitesvara était retourné dans le bateau de la bonté pour sauver les êtres en recherchant leurs sons de souffrance et de détresse. Bodhisattva Samantabhadra avait traversé partout pour accomplir les Dix Grands Voeux sans aucune plainte ni regret. Bodhisattva Ksitigarbha avait fait vœu de sauver tous les êtres des enfers comme preuve du Bodhi. Ils reflètent tous pleinement les quatre types d'esprit détenus par les Bouddhas et les Bodhisattvas pour sauver les êtres : le Coeur Incommensurable de la Bienveillance, le Coeur Incommensurable de la Compassion, le Coeur Incommensurable de la Joie et le Coeur Incommensurable de la Renonciation.

Les gens contemporains s'engagent à mener des activités bénévoles, à faire des dons à des organismes caritatifs, à donner du sang et même à donner des organes pour aider et sauver des personnes en danger ; ces comportements sont aussi la manifestation de la Bienveillance, de la Compassion, de la Joie et de la Renonciation. On entend souvent « Ne pas s’arrêter d’être charitable juste parce que c'est un petit geste », et le dicton « Prendre de la société, rendre à la société ». Par conséquent, chacun a la capacité, à divers degrés, de développer les Quatre Coeurs Incommensurables et de cultiver la Voie de Bodhisattva. Si tout le monde se livre à des pratiques vertueuses, le monde ne sera-t-il pas encore plus merveilleux !