Extrait du site de Buddhist Vajrayana Charity Funds Association et traduit (菩薩行) en français :
 
La Pratique de Bodhisattva
 

Les Bodhisattvas ont non seulement la capacité d’atteindre l’Eveil eux-mêmes, ils sont aussi des sages qui peuvent permettre à tous les êtres de s’éveiller.

Il y a deux types de Bodhisattvas :

1. Les pratiquants bouddhistes, qui s'engagent à protéger le Dharma et à faire le bien aux autres, sont appelés les "Bodhisattvas au cœur-donnant initial". Ce type de pratiquants possède le corps humain ordinaire et ne peut pas éviter la vie et la mort.
2.

Les pratiquants, qui ont atteint l'endurance basée sur la cognition de la non-naissance de tous phénomènes (無生法忍), ont compris la nature du Domaine de Dharma et parviennent ainsi à se détacher de l'existence cyclique (remarque : le cycle de vie et de mort), ce sont des sages qui ont déjà été libérés du corps humain ordinaire.
Les Bodhisattvas au cœur-donnant initial, qui sont des êtres humains ordinaires, n'ont pas éliminé la confusion et le karma des trois domaines et ont "l'Existence cyclique fragmentaire" / "la vie et la mort fragmentaires" / "le samsara fragmentaire" (remarque : 分段生死 le samsara fragmentaire, le samsara signifie existence cyclique). Les Bodhisattvas, qui ont atteint l'endurance basée sur la cognition de la non-naissance de tous phénomènes (Note 1), ont également une existence cyclique qui est connue sous le nom de "Transformation inconcevable de la vie et de la mort".
En raison de la pratique de la Voie de Bouddha, les Bodhisattvas constatent que la confusion (ou la perplexité) diminuera progressivement, et que la réalisation et l'accomplissement augmenteront progressivement. Ce changement de la confusion (ou de la perplexité) vers la réalisation représente un cycle de la vie et de la mort et est aussi appelé "Transformation inconcevable de la vie et de la mort" / "Transformation inconcevable du samsara" (simplement connu sous le nom de Transformation de la vie et de la mort). Ce type de transformation peut être classé en dix étapes et est appelé "Dix Bhumis / Dix Terres" (remarque : "Bhumi" est le terme sanskrit qui signifie littéralement "terre" ou "fondation", chaque étape représente un niveau d’atteinte et sert de base pour le suivant. A partir de la position de Bodhisattva pour devenir un Bouddha, il faut traverser les dix bhumis ou terres.) Parmi les cinquante-deux rangs du Mahayana, le Bodhisattva de la Dixième Terre appartient à la cinquantième place.

 

Un Bodhisattva qui devient un Bouddha à partir d'un corps humain ordinaire, doit traverser cinquante-deux étapes : en commençant par être un "Bodhisattva au cœur-donnant initial", puis en passant par dix croyances, dix stabilisations, dix pratiques, dix transferts de mérites, jusqu’ici, il traverse quarante étapes et est connu sous le nom de "Bodhisattva d’Avant-Terre" ; ensuite, il traverse les dix terres, jusqu’ici, il traverse totalement cinquante étapes et la 50ème étape est appelée "Bodhisattva de la Dixième Terre" ; la 51ème étape est appelée "Bodhisattva à l’Eveil égal" (également connu sous le nom de Bodhisattva de la Onzième Terre) (Note 2), la 52ème étape est appelée "Bodhisattva à l’Eveil merveilleux" (également connu sous le nom de Bodhisattva de la Douzième Terre / rang de Bouddha) (Note 3). Le rang final du Bodhisattva est le rang du Bodhisattva à l’Eveil merveilleux. Quand ce Bodhisattva devient un Bouddha, il ne sera alors plus au rang de Bodhisattva.

Les Bodhisattvas pratiquent les trente-sept aspects de la voie vers l’Eveil (Trente-sept éléments du chemin de Bodhi) qui sont considérés comme le chemin vers la libération et l’atteinte de l’Eveil. Si les Bodhisattvas pratiquent selon ces trente-sept genres de concepts et de méthodes, ils peuvent alors s’approcher séquentiellement de la Bodhi, s’élever au Bodhisattva de la Dixième Terre et atteindre enfin la Bouddhéité.

Les Trente-sept éléments de l’Eveil sont :

 
Les Quatre Fixations de l’Attention
Le Corps (contemplant le corps comme impur)
Les Sensations (contemplant toutes les sensations comme souffrance)
L'Esprit (contemplant les pensées comme impermanentes)
Le Dharma (contemplant tous phénomènes (dharmas) comme étant du non-soi)
Les Quatre Efforts justes
Rupture et Rupture (rompre et rompre encore les pensées négatives non encore produites, c’est-à-dire rompre définitivement)
Les Préceptes Vinaya et Rupture (observer les préceptes et mettre fin aux pensées et actes existants non vertueux)
Protection et Rupture (poursuivre les pensées et actes vertueux déjà produits afin d’empêcher les actes non vertueux de se produire)
Pratique et Rupture (développer les pensées et actes vertueux non encore cultivés)
Les Quatre Bases du pouvoir méditatif
(Note 4)
La base du désir du pouvoir méditatif (la génération du désir de devenir un Bouddha, intensifier ce désir pour acquérir la méditation)
La base de la diligence du pouvoir méditatif (pratiquer diligemment pour acquérir la méditation)
La base de l’esprit du pouvoir méditatif (augmenter et comprendre la conscience de l'esprit pour acquérir la méditation)
La base de la visualisation du pouvoir méditatif (concentrer les pensées (visualiser) pour acquérir la méditation)
Les Cinq Racines (signification de cinq accumulations)
La racine de la foi (avoir un pouvoir méditatif pour acquérir une foi et une compréhension profondes)
La racine de la diligence (avoir une foi et une compréhension profondes pour devenir plus diligent)
La racine de l’attention (maintenir un esprit calme et paisible)
La racine du samadhi (avoir un esprit non perturbé)
La racine de la sagesse (acquisition de la sagesse du monde spirituel / sagesse trans-mondaine)
Les Cinq Pouvoirs
Le pouvoir de la foi (la force de dissiper la croyance malfaisante)
Le pouvoir de la diligence (la force de dissiper la paresse)
Le pouvoir de l’attention (la force de dissiper les pensées malfaisantes)
Le pouvoir du samadhi (la force de dissiper le chaos)
Le pouvoir de la sagesse (la force de dissiper les trois poisons et d'acquérir la sagesse juste)
Les Sept Facteurs de l’Eveil (bodhyanga) Les Facteurs de l’Eveil, la méthode de réalisation et d'analyse des phénomènes en détail.
les Huit Chemins Nobles La Vue juste, la Pensée juste, la Parole juste, l’Action juste, les Moyens d’existence justes, la Diligence juste, l’Attention juste, la Méditation juste (Zen / Samadhi).
 
(Note 1) : Placer son esprit calmement et fermement sur le principe de ne pas surgir ni cesser (non-naissance et non-extinction).
(Note 2) : L'Eveil égal, la mi-étape avant d’atteindre la Bouddhéité.
(Note 3) : L'Eveil merveilleux, l’éveil de soi et d’autrui, la perfection de la pratique éveillée (Grande Illumination), étant l'illumination parfaite suprême de la Bouddhéité.
(Note 4) : Traverser librement à l’intérieur des états merveilleux.