S’attacher et lâcher prise
 

Rinpoche fit ce discours en février 1992
Mis en ligne sur le site le 22 décembre 2014 (environ vingt-deux ans après)

Introduction
"S’attacher" et "Lâcher prise" sont juste les opposés entre eux ; d’un point de vue sémantique, "S’attacher" est faux et "Lâcher prise" est correct.

Discours principal

J'ai connu une femme qui travaillait d'arrache-pied jour et nuit pour gagner sa vie dans un petit commerce. Elle acheta finalement une maison avec ses économies durement gagnées et disposait suffisamment de dépôts à la banque, mais elle refusait quand même de s’arrêter pour se reposer. Un jour, sur le chemin pour aller ouvrir le magasin, elle tomba par inadvertance et devint inconsciente, mais elle tenait fermement dans sa main encore un sac contenant de l’argent pour le commerce et ne lâcherait pas prise.
Sa famille alla à l’hôpital lui rendre visite et lui dit : « Quel est l’intérêt de tout cela ? Et si, par hasard, il t’arrivait quelque chose de mal, ton mari épouserait une autre femme, que ferais-tu alors ? Est-ce que cela vaut le coup ? » Elle ne disait mot, seules des larmes coulaient.
Ceci est une histoire réaliste de la société contemporaine.

   
Il y avait un aveugle qui, en marchant sur un pont, fut accidentellement poussé au sol par quelqu'un, ......
  Veuillez aller sur note site :
 
> Forum de la sagesse
>> Essais merveilleux
>>> Lâcher prise
 
Epilogue
1. Tout le monde se moquerait peut-être de cette femme et de l’aveugle pour leur stupidité ; cependant, dans ce monde, n'y a-t-il pas beaucoup de gens qui sont comme lui/elle, qui s'attachent obstinément à certaines choses et refusent de les lâcher ! La seule différence est que les choses que nous tenons ne sont pas les mêmes.
   
2. Parfois, notre Guru donne des discours à propos de certaines choses que nous devrions lâcher et auxquelles nous ne devrions pas nous attacher. Nous n'écoutons pas. Lorsque nous nous réveillons enfin, deux phénomènes peuvent souvent se produire : nous ne sommes plus aux côtés de notre Guru ! Ou notre Guru est entré dans le Nirvana !!
   
3. L'un des préceptes du Bouddhisme Theravada est que les moines et les nonnes ne sont pas autorisés à porter de l'argent dans les rues. Par conséquent, quand un moine/une nonne doit sortir, il/elle demande à un disciple laïc (appelé personne "pure") de l’aider à porter de l’argent. Si nous ne sommes pas des moines/nonnes qui aspirons à la vertu et quittons notre maison, il n’est aussi pas nécessaire que nous ne portions pas d'argent ou demandions à quelqu'un de nous aider à porter notre argent. Si nous sommes capables de nous retenir et de lâcher prise (c'est-à-dire ne pas nous attacher et ne pas abuser), c’est déjà pas mal.
   
4. Peut-être que l’argent est l’objet que les gens trouvent le plus facile à lâcher, mais il y a d’autres choses qui les incitent à s’attacher plus que l’argent. Pouvoir s’attacher et lâcher est plus facile à dire qu'à faire !
 
Les textes de référence :
Notre site
> Forum de la sagesse
>> • Le "lâcher-prise" d’un Fanzhi
• Le secret du bonheur
   
> Forum de la sagesse
>> Essais merveilleux
>>> • Le jugement du Roi de l'Enfer
• Surmonter les obstacles de la vie